Accueil > Carla, La Cour, Sarko > Palinodies hongroises

Palinodies hongroises


Pal, lui-même, fiston et sa bru

Pal, lui-même, fiston et sa bru

Un malheur n’arrivant jamais seul, Sarko, au plus mal avec sa majorité qu’il a réduite à peau de chagrin comme un enfant colère un jouet délaissé, doit maintenant composer avec un poids d’autant plus embarrassant : le retour de Pal, son père, qui publie ses mémoires à 82 ans, à l’heure de la vie où d’autres ont le bon goût de se laisser bercer par les rythmes des repas des maisons de retraite et des émissions régionales de France3.

Oui, souvenez-vous, Pal, ce fringuant aristocrate hongrois émigré en France, publicitaire et époux de Dadou – qui en qualité d’épouse de Pal et mère de Nic’ peut prétendre à une procédure accélérée de canonisation.

Qu’apprend-on dans ces Mémoires ? Tout d’abord, que Pal est fier de lui et ne regrette rien (tiens, ça nous rappelle quelqu’un). Qu’il ne s’est pas trop occupé du petit Nic’ (c’est comme ça qu’on fait des hyperactifs et que tout un pays en paie les conséquences). Qu’il a beaucoup aimé les femmes mais qu’il est désormais fidèle (pas de danger pour Carla). Qu’il ne préfèrerait pas que son fils se présente à un second mandat (nous non plus). Et qu’il s’est découvert sur le tard des talents (relatifs) de peintre, talents dont il s’apprête à faire étalage lors d’une exposition à Paris en avril.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :