Accueil > L'Air du Temps, La Cour, Sarko > Jeannette Bougrab : 390 000 euros, Parce que Je le Vaux Bien

Jeannette Bougrab : 390 000 euros, Parce que Je le Vaux Bien


C’est l’étoile montante de l’UMP, dans la catégorie minorité méritante. Que voulez-vous, il faut bien remplacer Rachida Dati depuis que Nicolas Sarkozy l’a interdite de plateaux TV après les Régionales.

Elle, c’est Jeanette Bougrab, nommée par Nicolas Sarkozy à la la tête de la HALDE, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité.

Les points communs avec Rachida sont évidents : femmes, UMP, représentantes de minorités visibles et toutes les deux ambitieuses. Il faudrait désormais leur ajouter au moins deux autres traits : le goût de la dépense et la haute idée qu’elles ont d’elles-mêmes. Ainsi, Mme Bougrab, comme nous le révèle Le Canard Enchaîné dans son édition du 26 mai, vient-elle de lancer un appel d’offres ayant pour objet – en termes administratifs – l’« accompagnement en relations publiques et relations presse pour la présidente de la Halde », en termes officieux la promotion de son auguste personne pour un montant de 390 000 euros TTC, ce budget venant s’ajouter au budget déjà existant de communication de l’institution. Comme le souligne le Canard, l’appel d’offres arrive à un moment inespéré pour la présidente de la HALDE dont l’organisation est appelée à rejoindre un plus gros « Machin » à court terme : le Défenseur des Droits. Et qui dit réorganisation, dit campagne pour madame la présidente donc besoin de financement.

Félicitons-nous en tant que contribuables de pouvoir permettre à Mme Bougrab de bénéficier de cette somme pour s’imposer sur la scène médiatique, ce dont elle aura besoin à l’approche de ce combat au cours duquel elle pourrait affronter Bernard Kouchner.

Et souhaitons-lui que ces 390 000 euros soient plus efficaces que les soutiens qu’elle reçut lors de sa campagne aux législatives de 2007 des sportifs Lilian Thuram et David Douillet, des intellectuels Luc Ferry, et Alexandre Adler et de Douste-Blazy – qu’on n’ose présenter comme un intellectuel – soutiens qui ne l’ont pas sauvé du naufrage électoral, à 37% des voix contre 63% à son concurrent.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :