Accueil > L'Air du Temps, Tous ruinés, UMP > Waka, c’est toi le pilote !

Waka, c’est toi le pilote !


Quand Balladur, Premier Ministre de l’époque, grand bourgeois aux manières châtiées, ex-collaborateur de Georges Pompidou, lui-même auteur d’une Anthologie de la Poésie Française, décide de lancer une grande consultation auprès des jeunes, après l’échec du CIP, il s’adresse à ces derniers dans les termes suivants :

« Vous avez votre propre expérience, votre propre vision de la vie (…) C’est pourquoi j’ai décidé de vous consulter personnellement. (…) Je souhaite que la jeunesse s’exprime afin que nous construisions la France de demain. »

1,5 million de jeunes avaient alors répondu au questionnaire, d’où avaient été tirées 100 propositions transmises au Premier Ministre.

Quand l’initiative est celle d’un parvenu neuilléen plus sensible aux charmes d’un ex-mannequin qu’à ceux de la Princesse de Clèves, connu pour ses libertés avec la syntaxe française la plus élémentaire et son célèbre « Casse-toi, pauv’con », on parle aux jeunes d’une toute autre façon : « Exprime-toi pour que ça bouge », « Le pilote, c’est toi », «Tu cherches un taf ?», «Ça craint parfois dans ton bahut ?» … et la consultation s’appelle le Waka du Gouvernement.

Waka, kesako allez-vous me dire ? Un genre poétique japonais incluant les tanka et choka ? Point donc, ça c’eut été sous le règne de Jacquot, que l’on en viendrait quasiment à regretter. Non, « waka » dans l’ère nouvelle de la politique de civilisation du souverain, c’est un « canot » ou une « galère » en maori (un signe aux minorités ?).

Perdu, le Waka du Gouvernement, c’est une plate-forme collaborative hébergée par Skyrock, que son instigateur Thierry Saussez, proche historique chargé de la communication de Nicolas Sarkozy et chargé du SIG (Service d’Information du Gouvernement), définit comme « (…)un outil de communication avant tout, mais j’aimerais en faire un vrai service d’orientation où les jeunes puissent échanger entre eux sur leur parcours, qu’ils se donnent leurs trucs, leurs recettes.». Le Ministre Marc-Philippe Daubresse, ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives (à ne pas confondre avec les solidarités passives) parle lui benoîtement de « boussole (pour les) jeunes pour surfer sur le Web », ce que le reste de la planète appelle « Google » au passage. Bref, un cyber-machin non identifié destiné à faciliter la communication entre les jeunes et le Gouvernement.

On y trouve une plate-forme d’échanges d’informations et des sondages couvrant des thèmes divers et variés (activités, projet pro, argent, Internet, Vivre Ensemble, Sécurité, Logement…). Le but étant de réaliser un grand sondage de la jeunesse, chose qui n’avait pas été faite depuis l’initiative d’Edouard Balladur en 1994.

Et là, on ne peut qu’être atterré du point de vue du Gouvernement. En effet, le jeune, étant un illettré notoire – c’est connu surtout vu du gouvernement – il convient de lui parler dans sa langue, comme on le ferait avec des enfants ou des animaux de compagnie. On ne donne d’ailleurs à ce dernier que la possibilité de répondre par : « Trop pas », « Je kiffe »… aux questions qu’on lui pose.

Florilèges : « Ton premier salaire, c’est ambiance… » : 1- « Ca y est, je suis riche », 2- « Ca y est, je vais pouvoir rembourser mes crédits », 3- « Il manque un zéro », 4- « J’y suis pas encore ».

« Le « volontariat international », ça te tente ? » : 1-« Pas du tout », 2- « Pourquoi pas ? », 3- « Grave ».
Ou encore le mémorable :« T’as habité en résidence étudiante, c’est pratique ? » : 1- « J’y ai jamais habité », 2- « Trop pas », 3- « Vite fait », 4- « Grave ».

Mode de communication qui ne semble pas être du goût de l’indécrottable jeune dont un spécimen déclare sur le site : « Toi y en a aimer ça ? Toi y en a vouloir ça ?. J’ai l’impression qu’on me parle comme ça. ».

La majorité n’a visiblement toujours pas pris conscience de son autisme vis-à-vis des jeunes. Ainsi, après l’inoubliable lip-dub de l’UMP « Tous ceux qui veulent changer le monde », maintenant le « tu kiffes grave » du Waka…Pourquoi ne pas essayer le lancer de cacahuètes la prochaine fois pour communiquer avec cet animal bizarre qu’est le jeune ?

Dernière facétie du Gouvernement, le Sarko-Waka aurait permis à des pirates d’obtenir 30 millions de mots de passe de la plate-forme Skyrock, d’après le site Post.fr, qui en auraient exploité des failles de sécurité et s’en seraient servi comme de cheval de Troie pour accéder aux comptes de la plate-forme.

Bref, le Waka s’annonce d’ores et déjà comme une vraie réussite, facturé au contribuable la coquette somme de…2 millions d’euros.

Enfin, on est en droit de s’interroger sur les raisons du choix de la plate-forme Skyrock. Cette dernière, est eN effet selon Alexa(un outil de mesure d’audience) à la date du 02/02/2010, le
treizième site français le plus visité, loin derrière Facebook (2e place), avec un nombre de visiteurs en baisse d’environ 2/3 toujours selon le Alexa depuis le début du second trimestre 2009.

Alors grossière erreur ou volonté délibérée du Gouvernement de favoriser l’entreprise Skyrock et son sulfureux patron Pierre Bellanger ?

En tout cas, la Majorité vient encore de démontrer qu’il lui restait du chemin à faire pour communiquer avec la jeunesse du pays…

  1. danagaz
    10 novembre 2010 à 08:41

    Nous ne pouvons pas attendre d’un gouvernement de pantins au services unique des plus aisés et des divers lobby de connaitre des problématiques qui demande de la réflexion et de l’intelligence voyons !

    C’est comme demander à un Chimpanzé de résoudre une équation.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :