Accueil > Affaires, L'Air du Temps, La Cour, Sarko > Woerth : l’étau se resserre

Woerth : l’étau se resserre


Affaire Eric WoerthChaque jour qui passe apporte son lot de nouveautés dans l’affaire Woerth.

Ainsi, le site Mediapart révèle-t-il aujourd’hui que Liliane Bettencourt aurait touché du fisc en mars 2008 un chèque de 30 millions d’euros au titre du bouclier fiscal. Mars 2008, date à laquelle Eric Woerth était ministre du budget et sa femme gérait la fortune de Mme Bettencourt, qui possédait déjà ses comptes en Suisse…Elément intéressant, le déblocage de cette somme, opération nécessitant l’aval du ministre, fut – fait exceptionnel – particulièrement rapide. Enfin, toujours selon Mediapart, le ministre Eric Woerth fut reçu à dîner par Liliane Bettencourt dans l’hôtel particulier de cette dernière : ont-ils parlé bouclier fiscal ou financement de l’UMP ?

Mais il semble que désormais l’accumulation de faits troublants commence à faire évoluer les choses. Ainsi, François Baroin a-t-il en effet déclaré qu’une enquête fiscale allait être diligentée sur les comptes de Liliane Bettencourt. Parallèlement, Bernard Accoyer a jugé «recevable» la demande de commission d’enquête parlementaire déposée par le groupe socialiste sur l’affaire.

Face à ces nouveaux éléments, la réplique s’organise.

Et la réaction de Sarkozy à cette affaire ressemble à s’y méprendre à celle qu’il eut lors de l’affaire de l’EPAD, où il lui fallut plusieurs jours pour réaliser le dommage que l’affaire lui causait et sortir de la dénégation dans laquelle il était.

Nous sommes en plein dans cette phase : refus d’entendre, autisme et crispation sur des positions intenables, attitude d’autant plus difficile à combattre qu’elle se nourrit d’un ego sur-dimensionné et du phénomène de cour élyséen, peu enclin à faire réaliser au Prince ses erreurs.

C’est d’ailleurs en plein dans cette ligne que s’inscrit Claude Guéant, la voix de son Maître, qui exclut la démission d’Eric Woerth dans un entretien à paraître dans le Figaro Magazine de ce week-end : Pourquoi voulez-vous que quelqu’un démissionne ou qu’il soit remercié dès lors qu’il n’a rien fait qui puisse lui être reproché ? » Et la seule mesure qui puisse ressembler de près ou de loin à une réponse à cette affaire est un remaniement gouvernemental…dans 4 mois.

Espérons donc qu’Eric Woerth passe l’été…

  1. 18 août 2010 à 15:19

    Merci pour ces éléments, la qualité de votre écriture et votre clairvoyance.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :