Accueil > Affaires, La Cour, Sarko > Nettoyage au Karcher au sein du gouvernement Sarkozy

Nettoyage au Karcher au sein du gouvernement Sarkozy


Alors que l’affaire Woerth bat son plein et que les révélations se succèdent, démission surprise de deux ministres mis en cause dans de récentes affaires.

Nettoyage Karcher Sarkozy demission gouvernement

Week-end chargé pour la majorité : après de multiples interventions pour sauver le ministre-trésorier le plus célèbre de la Ve République, sont tombées à peu de temps d’intervalle les annonces des démissions des deux ministres Alain Joyandet et Christian Blanc.

Rendons à Alain Joyandet cet honneur : il fut le premier à annoncer sa démission, ce qu’il fit sur son blog, ce qui dut remplir d’aise celle qui fut son ex-collègue au sein du gouvernement, chargé des nouvelles technologies, Nathalie Kosciusko-Morizet. Avec une célérité que l’on salue, l’Elysée a accepté quasi immédiatement cette démission.

Que lui était-il reproché au juste, en ces temps de chasse aux ministres infondées ?

Trois fois rien, si ce n’est d’avoir voyagé en jet privé pour un montant de plus de 100 000 euros dans le cadre de ses fonctions ministérielles, et de s’être procuré un permis de construire illégal pour agrandir sa résidence secondaire dans le Sud de la France.

Ces affaires ne semblent en tout cas pas atteindre l’honneur de l’ex-ministre, qui écrit sur son blog : « L’homme d’honneur que je suis ne peut accepter d’être victime d’un amalgame. Après mûre réflexion, j’ai décidé de quitter le gouvernement ». On est décidemment très chatouilleux à droite ces derniers temps sur la question de l’honneur !

Christian Blanc fut plus difficile à convaincre de démissionner, ce grand amateur de cigares étant visiblement moins regardant sur la question de l’honneur que son ex-collègue.

Mais il s’est finalement rendu à l’évidence et a fini par remettre sa démission à l’Elysée, peu après celle de Mr Joyandet.

Le lâchage de deux ministres en rase campagne, alors que l’Elysée avait averti que le remaniement se ferait en Octobre, intervient après la vaste offensive médiatique de ces derniers jours lancée par la majorité dans l’affaire Woerth. Tout ceci ressemble fort à une stratégie de diversion pour faire oublier l’absence criante de réponses aux questions posées dans l’affaire Woerth…

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 7 juillet 2010 à 13:22

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :