Accueil > Affaires, UMP, Woerthgate > Rien n’arrête Eric Woerth

Rien n’arrête Eric Woerth


Une nouvelle affaire pour Eric Woerth, révélée par Libé ce matin, juste à temps pour le dernier conseil des ministres de la saison.

Décidemment, Eric Woerth a beau passer son temps à jurer qu’il n’est jamais intervenu dans les successions VIP de l’UMP, les preuves s’accumulent et rendent le climat de plus en plus lourd pour le ministre en sursis.

Libération révèle en effet qu’Eric Woerth serait intervenu dans la succession du sculpteur César, effaçant l’ardoise que le fisc réclamait aux héritiers de l’artiste.

L’intervention du ministre s’est traduite en 2008 par un dégrèvement fiscal de 27 millions d’euros sur la succession du sculpteur sans compter les pénalités de mauvaise foi, effacées elles aussi, d’après le quotidien.

Coïncidence troublante, mais dont on commence à être familier dans les différentes « woerthitudes », l’exécuteur testamentaire du sculpteur se trouve être Alain-Dominique Perrin, directeur de la Fondation Cartier, ex-PDG du groupe de luxe Richemont, et accessoirement … grand donateur de l’UMP, dont Woerth Eric était au moment des faits le grand argentier.

Ce mélange des genres vous rappelle vaguement quelque chose ?

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :