Archive

Posts Tagged ‘dominique de villepin’

Villepin, Goncourt de la politique

11 novembre 2010 Laisser un commentaire

On a les opposants que l’on peut. De Gaulle eut son François Mitterrand, Sarkozy a son Villepin. Dernière sortie du meilleur ennemi du président : Nicolas Sarkozy serait le « problème de la France ».

Chacun célèbre les 40 ans de la mort du Général à sa façon. Sarko va lire à Colombey un discours écrit par Guaino, tentant désespérément dans une mise en scène qui n’a trompé que lui à se poser en héritier du gaullisme.

L’autre lance une véritable « blitzkrieg » contre le monarque en place. Un livre, plusieurs interviews, une formule choc, tel sont les armes de Villepin.

L’offensive commence par un livre « L’esprit de Cour », dans lequel Dominique de Villepin critique violemment le mode de gouvernement de Nicolas Sarkozy, lui reprochant notamment d’avilir la fonction présidentielle et de s’entourer d’une cour servile et apeurée. Dans les mots de l’ancien premier ministre :

Il (Nicolas Sarkozy) a fait ainsi prospérer une cour invraisemblable de perroquets apeurés distillant en boucle les mêmes éléments de langage, de flatteurs impénitents, de roseaux plus penchés que pensants qui ne vivent qu’à travers le regard du prince. (…) Nicolas Sarkozy a innové en inventant une cour à son image. Elle a la peur comme moyen, l’argent comme fin et le spectacle médiatique comme théâtre de sa mise en scène narcissique.


Le deuxième volet de l’offensive a consisté en une sortie qui a marqué le week-end, scandalisant l’UMP et forçant les ministres en poste soucieux d’être reconduits à réagir :

Nicolas Sarkozy est aujourd’hui un des problèmes de la France. Il est temps que la parenthèse que nous vivons depuis 2007 soit refermée. Les résultats ne sont pas là, notre pays est amoindri, nous sommes divisés, nos principes sont affectés, et nous devons nous consacrer à l’essentiel.

Succès assurée pour cette tirade anti-Sarko, que l’ex-premier ministre ne s’est pas privé de réitérer au cours de ses apparitions médiatiques ultérieures. La formule restera en tout cas comme une des plus réussies et des plus cinglantes de l’année 2010.

Preuve que Villepin, quoique seul, isolé, et sans parti, n’a rien perdu de sa superbe et reste – du moins en ce qui concerne l’éloquence – le meilleur ennemi de notre monarque.

Publicités

Clip politique : Villepin – Sarko : 1-0

12 juillet 2010 Laisser un commentaire

Le clip de lancement du mouvement de Dominique de Villepin, salué par les Inrocks, bat le lipdub de l’UMP à plate couture.

On se souvient du fiasco du lipdub des jeunes de l’UMP.

Dans le même registre, Dominique de Villepin, qui vient de lancer son mouvement politique « La République Solidaire », gratifie ses militants d’un clip politique, plutôt réussi.

Le clip est salué par les Inrocks, ce qui est suffisamment rare pour le souligner. Le magazine qui déclare : « quand Dominique de Villepin veut faire la promotion de son nouveau mouvement sur l’Internet (…), il se paye un clip léché et plutôt efficace.».

Un clip tourné à la façon d’un spot publicitaire, politiquement correct comme il faut (des jeunes, des vieux, des noirs, des beurs, des femmes) sans tomber dans le « too much » (un handicapé en fauteuil roulant qu’on laisse sur le quai de la gare Montparnasse comme dans le clip de l’UMP), dans lequel les participants inscrivent sur un mur les valeurs du mouvement de Dominique de Villepin, formant ainsi un tag collectif formant de loin un géant « TOUS SOLIDAIRES » – le mot d’ordre du jeune mouvement.

Et – ce qui a plu à l’hebdo rock branché, propriété de Matthieu Pigasse, qui vient de racheter LeMonde aux côtés de Bergé et Niel – une bande-son signé Outlines, un groupe de rock qui monte. Rien à voir avec le croulant Luc Plamondon plagié par l’UMP.

Sur le Net au moins, la victoire de Dominique de Villepin est sans appel.

A titre de comparaison, le lipdub de l’UMP:

La Droite la plus bête du Monde

11 avril 2010 2 commentaires

Ça y est, la débâcle des Régionales est en train de produire une débandade généralisée dans les rangs de la Majorité pendant que les éminences grises de Nicolas Sarkozy font donner les Renseignements pour faire taire la rumeur de liaison du couple présidentiel.

Et les candidatures de s’accumuler avec autant de régularité que les points de mauvaises intentions de Nicolas Sarkozy.

Dominique de Villepin, l’ennemi intime du chef de l’Etat, a le premier déclaré sa candidature.

Puis Hervé Morin, appelant de ses vœux un candidat centriste pour 2012.

Ce week-end, c’est au tour d’Alain Juppé – le « meilleur d’entre-nous » d’après Chirac – d’esquisser à grands traits ce que pourrait être sa candidature en 2012 dans un entretien au Monde.

Alors, après Nico perché sur ses talonnettes, Alain droit dans ses bottes ?

Nico et Dominique à la Ferme Célébrités

11 avril 2010 2 commentaires

La Ferme Célébrités a accueilli cette semaine deux nouvelles recrues : Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin.

Le premier se devait de reconquérir l’électorat agricole, dans lequel il a perdu plus de 40 points, entre son arrivée au pouvoir en 2007 et maintenant. On l’a donc vu au sud de Paris, certainement pour limiter les déplacements en jets privés, dans une installation céréalière devant plusieurs agriculteurs à justifier sa politique et poser des questions pointues sur le gel, les cultures etc…D’après les témoignages, il n’aurait pas convaincu lors de cette sortie, loin de ses bases bling-bling.

Le second se devait, lui, de marquer à la culotte son éternel rival, en faisant apparaître sa différence. Changement de décor et de style, donc : direction la Haute-Saône pour une sortie rupestre pour un Galouzeau au meilleur de sa forme : tables rondes, déjeuner, visite d’une exploitation avec traite des vaches, et photo obligée avec l’agneau (pascal). Le courant a semblé passé entre Dominique, toujours aussi sexy même en total look « Jeune Agriculteur », déclarant non sans humour : «Ne vous inquiétez pas, j’ai été élevé à la ferme !».

Le numéro de l’ex semble avoir séduit, de  Libération aux agriculteurs présents, l’un d’entre eux, déclarant : «On a bien vu que vous saviez nous écouter».

Bref, au l’applaudimètre de La Ferme Célébrités, entre Dominique et Nic’, c’est clairement Dominique.

Tron habite-t-il un HLM ?

31 mars 2010 Laisser un commentaire

A peine nommé au Gouvernement que le villepiniste Georges Tron déchaîne la polémique du fait de son hébergement dans un HLM de la Ville de Paris, rappelant les meilleures heures de la Chiraquie.

L’information a d’abord été donnée par Le Canard Enchaîné, puis démentie par l’intéressé dans un communiqué. Libération a (re-)fait les comptes, verdict du quotidien : « Chauffé, logé, garé pour moins de 2000 euros par mois: Tron s’en sort très bien comparé aux prix du privé ».

Ce qui a eu au moins l’effet de faire taire le Ministre, certainement réfugié dans son HLM.

Jacquot, on t’as vu !

28 mars 2010 Laisser un commentaire

Il avait été élu pour réformer. Il a réformé.

On lui a demandé de s’arrêter. Il nous a promis de continuer.

Il effectue un virage à 180° et fait rentrer au gouvernement deux ministres qui sentent bon l’ère Chirac : l’ex-bébé Chirac, le fils spirituel de ce dernier, le Harry Potter auquel il avait prédit un exil de 5 ans loin des ors de la République et Georges Tron, officiellement étiqueté villepiniste, mais qui pour ce qui est logement vote toujours Chirac : le jeune ministre est en effet logé à prix d’ami dans un HLM du XVe dont le bail ne lui a été attribué par nul autre que … Jacques Chirac en septembre 1992.